Balatro, l’OVNI gaming de ce début d’année

par | Mar 6, 2024 | Web

Cela fait quelques jours que je voulais écrire un article sur ce jeu, mais je ne savais pas comment m’y prendre, car je n’ai jamais vraiment fait de reviews de jeux vidéos 😀

Mais je me lance, voici un jeu qui m’obsède depuis quelques semaines : Balatro

Un jeu de poker classique ?

Balatro est une révélation dans le jeu vidéo : c’est un jeu de poker, mais un peu différent.

En effet, Balatro a une seule promesse : faire n’importe quoi avec le poker. L’idée est de commencer une partie de poker classique (ou presque), on démarre avec un deck de 52 cartes à jouer comme nous connaissons tous. On doit battre des ennemis (les blinds) en faisant des combinaisons de poker (paire, double paire, brelan, full house, suite…). Chaque combinaison donne un nombre de jetons fixé (par exemple, la paire donne 10 jetons, avec un multiplicateur x2, donc 20 jetons au minimum). Chaque carte de la combinaison ajoute des jetons (un 9 donne 9 jetons, une tête 10 jetons, un as 11 jetons) qui s’ajoute au total.

Rien d’extravagant, mais certaines règles s’ajoutent.

Vous avez un nombre de défausses par tour (3 par défaut, mais cela peut changer), et un nombre maximal de mains à faire (4 par défaut). Vous avez 8 cartes à chaque fois, et vous devez faire les meilleurs combinaisons pour avoir le plus de jetons, et donc battre les blinds.

Les jokers, les vouchers, les boss blinds…

Mais la particularité du jeu ne s’arrête pas là. Après chaque blind, vous avez la possibilité d’acheter des items avec l’argent durement gagné à chaque blind. Et dans ces items on retrouve :

  • des jokers, qui vont clairement pimenter votre partie. Chaque joker rajoute un passif dans votre partie, allant d’un ajout de multiplicateur si on fait une main précise, ajouter des jetons pour une couleur jouée, gagner 4 dollars à chaque fin de round, la possibilité de compter toutes les cartes d’une main (même celle qui ne sont pas dans la combinaison)… bref, cela va ajouter du challenge à votre partie, car après chaque blind, le nombre de jetons à avoir augmente !
  • les cartes de tarots, qui sont des bonus temporaires, mais j’y reviendrai
  • les cartes planètes, qui améliorenlet les scores de vos combinaisons
  • les cartes spectrales, qui vont modifier durablement votre deck
  • les vouchers (bons d’achats) qui vont ajouter un bonus durable à votre partie (comme des mains supplémentaires)
  • des cartes à jouer.

Parce que oui, le deck de 52 cartes sont évolutifs : on peut détruire des cartes ou les transformer avec des cartes de tarots, ajouter des bonus, avoir des cartes spéciales…

C’est toujours rigolos de supprimer une couleur spécifique, ou bien se retrouver avec un jeu composé seulement de piques…

Le poker rentre dans la dimension roguelike

Parce que le but du jeu est de finir au minimum 8 « mondes » (qui s’appellent Ante dans le jeu) composé chacun de deux blinds simples, et un boss blind. Ce boss blind aura un pouvoir spécifique, comme par exemple interdire de jouer avec des carreaux, ou piocher les faces cartes retournées.

Chaque partie est différente, car elles sont seedées aléatoirement. Ce qui va forcément pimenter vos parties !

Lorsque vous faites des choses particulières (comme acheter 50 cartes de tarots en une partie), vous débloquerez de nouveaux jokers, ou de nouveaux decks. Le jeu s’annonce particulièrement long pour les complétionistes, car il y a une dizaine de niveaux de difficultés, une quinzaine de decks différents, des centaines de jokers à débloquer, et certainement des dizaines d’heures de jeu !

« L’addiction » n’est jamais finie

Pour ma part, je suis déjà à une vingtaine d’heures de jeu, j’ai déjà débloqué pas mal de jokers et quelques decks supplémentaires, et généralement quand j’ai une petite demie-heure à tuer, je me jette dans une nouvelle partie ! Par ailleurs, je regarde souvent des streams de Balatro sur Twitch (ceux de mistermv sont les meilleurs selon moi) tellement ce jeu m’obsède.

Le jeu coûte une petite dizaine d’euros, trouvable sur Steam, et vous coûtera aussi un peu de temps avant de sortir de cette nouvelle addiction !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.